logo odinelixir

Peurs collectives : comment ne pas se laisser influencer ?

Peurs collectives 

Nous vivons une époque folle : stimulés de tous côtés, nous exigeons toujours plus et toujours plus vite. Trop souvent, nos appareils électroniques dictent notre rythme de vie. En voulant être connectés continuellement à tout, nos cerveaux sont inondés d’informations, souvent inutiles, mais dont nous devenons rapidement dépendants.

 

Dans cette frénésie, il semble impossible de ralentir et de faire le tri. Notre esprit, surstimulé, s’adapte vite, mais notre corps a de la peine à suivre, créant ainsi des symptômes d’angoisses.

 

Sirene Alpine

Nos connexions virtuelles se font au détriment de la vraie connexion qui nous stabilise et nous nourrit : la Terre et ses manifestations physiques (la Nature, les éléments primordiaux, notre corps, notre nourriture...). Insécurité, sentiments de ne pas être à sa place et hypersensibilité aux émotions négatives sont les symptômes les plus courants de ce manque d’ancrage au monde matériel.

Nourri quotidiennement des mauvaises nouvelles et des prévisions apocalyptiques véhiculées par les médias, notre esprit s’accoutume à l’agitation des pensées négatives. Il se charge ainsi de peurs qui ne lui appartiennent pas, se connecte aux peurs collectives du monde extérieur et les nourrit. Un cercle vicieux s’installe, dont il est très difficile de se détacher. Ces peurs engendrent un état d’insécurité qui se manifeste souvent par la colère et la haine.
Lorsque nous alimentons sans arrêt ces égrégores négatifs, ils nous influencent en retour encore plus puissamment, chargés par l’énergie négative d’une collectivité malheureuse. Il devient alors difficile de sortir de cette spirale infernale et nous nous épuisons.

Pour inverser ce phénomène, une grande dose de confiance et d’amour sont nécessaires. L’esprit stable et conscient est difficilement influencé par la négativité. Les égrégores positifs d’amour et de confiance existent eux aussi : en cultivant le bien-être et l’assurance, nous nous connectons au positivisme et pouvons transformer l’atmosphère en un instant.
Pour vous aider à ne pas entrer dans les schémas négatifs des peurs collectives, nous vous conseillons le mélange MAYA et pour rester connectés aux plans supérieurs, MEDITATION.

Petit conte traditionnel Cherokee pour illustrer nos propos:


Un vieil homme veut apprendre à son petit-fils ce qu'est la vie.

"En chacun de nous, il y a un combat intérieur" dit-il au jeune garçon. "C'est un combat continu et il se tient entre deux loups."
"Le premier est ténébreux. Il est la colère, l'envie, le chagrin, le regret, l'avidité, l'arrogance, l'apitoiement sur soi-même, la culpabilité, le ressentiment, l'infériorité, la supériorité, les mensonges, la fausse fierté et l'égo."
"Le second est lumineux. Il est la joie, la paix, l'amour, l'espoir, la sérénité, l'humilité, la gentillesse, la bienveillance, l'empathie, la générosité, la vérité, la compassion et la foi."

Le petit-fils réfléchit pendant un long moment. Puis, il demande à son grand-père : "Quel est le loup qui gagne ?"

Le vieil homme sourit et lui répond : "Celui que tu nourris."

 

 

Copyright © 2014 Odinelixir - tous droits réservés
design, conception et développement: NVY.ch

 

 

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.
Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.